cigarette électronique : Bien se renseigner

Plus d’informations à propos de cigarette électronique

Un e liquide de cigarette électronique est toujours effectué à partir d’une base neutre, qui sert alors de support aux arômes et à la substance nicotinique. Cette base est généralement constituée de propylène glycol ( PG ) et de glycérine végétale ( VG ), qui sont chacunes responsables de la force du hit ( la sensation en gorge ) et de la densité de la vapeur professionnelle. Le Propylène de Glycol ( PG ) : Communément appelé ‘ PG ‘, ce dernier est un composant de la matrice diluante utilisé dans la majorité des recharges liquides commercialisés. Testé et approuvé par l’industrie pharmaceutique comme véhicule de principes présents bronchodilatateurs ( ex : ventoline ), il est considéré comme base idéale pour les recharges liquides. Il se vaporise à relativement basse chaleur. À l’état gazeux, il se condense en fines gouttelettes ( en présence généralement d’un flux d’air ) piégeant ainsi un début des molécules voisines ( nicotine, molécules aromatiques, eau, etc. ). Ce phénomène rapide produit un aérosol qui imite visuellement la fumée. La Glycérine Végétale ( VG ) : Afin de compléter le PG, la glycérine végétale donne quant à elle l’équilibre permettant l’obtention d’une qualité de vapeur professionnelle idéale. La VG se transforme en une vapeur professionnelle dense et abondante. dès le goût, elle est significativement sucrée ce qui altère légèrement la perception des molécules aromatiques contenues dans l’e-liquide ( d’où la présence de PG qui permet quant à lui une meilleure restitution des goûts et saveurs ) La quantité de propylène glycol et de glycérine végétale peut énormément changer d’un eliquide à un autre : il existe par ailleurs des e liquides qui ne constituent que de la glycérine végétale. Ils permettent de recevoir beaucoup de vapeur professionnelle mais ont un hit quasi inexistant.

Le e liquide est un mixe constitué principalement de propylène glycol, de glycérine végétal et d’arômes alimentaires. Il s’agit en quelque sorte du carburant de la cigarette électronique. Il est consacré à être chauffé pour réaliser de la vapeur d’eau. Un e liquide a à chaque fois de la substance nicotinique et joue donc primordial pour combler l’absence éprouvé lors d’un sevrage tabagique. La substance nicotinique présente dans un e liquide permet au fumeur de combler l’absence lié au sevrage tabagique. Son rôle est ainsi primordial. il est important de toutefois garder en tête que la diffusion de substance nicotinique dans les cellules sanguines diffère selon la méthode d’administration. Pour la fumée de cigarette, chaque bouffée libère dans le sang une grande quantité de nicotine. On parle ici de shoot, la consommation de la substance nicotinique est très rapide via les voies pulmonaires ce qui produit dans les cellules sanguines des pics de concentration de nicotine à chaque bouffée. Seulement sept secondes suffisent pour acheminer la substance nicotinique des lèvres au cerveau. dès le tout autre, la substance nicotinique administrée par un e-liquide avec une cigarette électronique se fait principalement par la muqueuse buccale, les voies respiratoires ne représentant que 15% de l’assimilation. L’assimilation de substance nicotinique inhalée par ce biais est plus faible et plus diffuse ( sans pics de concentration ) que celui d’une cigarette classique.

Les arômes évidemment confèrent leurs goûts si amusants à la vapeur d’eau : ils peuvent reproduire le tabac, cependant, ne vous retardez pas à retrouver exactement le goût de vos cigarettes : aucun arôme ne peut reproduire la sensation ni la température de la combustion de la cigarette tabac traditionnelle. découvrez et prenez plutôt plaisir à partir à la trouvée de nouveaux joies gustatifs : fruités, gourmands, boissons, bonbons, etc. ainsi les arômes peuvent être d’origine naturelle ou de synthèse et sont tous de qualité alimentaire. On en trouve pour tout les goûts ! Le dosage en substance nicotinique d’un e-liquide se mesure en milligramme par millilitre ( mg/ml ) mais pour simplifier, on parlera de milligramme ( mg ) il faut savoir que le hit, cette meilleure sensation de circulation de fumée dans la gorge si chère aux fumeurs n’est dûe qu’au dosage en nicotine. Un fort dosage en nicotine comme du 18mg, vous procurera un hit fort, un e-liquide avec un dosage de 6mg aura un hit léger mais du 0mg ( sans substance nicotinique ), ne vous procurera aucun hit et ce, quelque soit l’équipement.

La personne qui débute dans la cigarette électronique, appréciera ou non l’expérience en fonction du e-liquide choisi. En effet, si le vapoteur sent une impression de manque malgré de nombreuses bouffées de vapeur d’eau ou s’il n’apprécie pas la saveur du e-liquide, alors il se détournera de la cigarette électronique pour repasser vers ses cigarettes classiques habituelles. C’est sure une chose à éviter. malheureusement, il n’y a pas une marque ou un vrai nom de eliquide parfait pour commencer, tout est question de goût, d’habitude. Ce guide a pour objectif de vous aider dans ce choix de e-liquide. Pour choisir votre e-liquide, il faut sélectionner vos routines de consommation de cigarettes actuelles. Cela reste un bon indicatif mais ce n’est pas le seul. Votre façon de vaper, le produit, votre bonheur, bref chaque vapoteur doit déterminer son dosage à titre personnel. Votre dosage de substance nicotinique induira sur deux effets importants. Attention : ces correspondances de nicotine sont à prendre en compte en fonction du modèle de cigarette électronique que vous utilisez. Ces valeurs correspondront à un vapoteur débutant qui utilisera un exemplaire de puissance modérée ( entre 10 et 20 w en moyenne ). Avec un modèle beaucoup plus puissant ( 30 à 50 watts ), il est possible que il faudra descendre ce taux de substance nicotinique, sinon le hit risque d’être trop fort. En effet, plus de force signifie plus de vapeur et de ce fait, un apport immédiat en nicotine plus soutenu. en général, plus la force est importante et plus le vapoteur descendra son taux de substance nicotinique à 6 ou même 3 mg de nicotine.

Un des critères clés pour le choix de son e liquide est l’arôme choisi. Après quelques années d’observations des primo accédants en boutique, nous remarquons quelque chose de fréquent : ceux qui choisissent des e liquides tabacs ont plus de chance de compléter leur sevrage au tabagisme que ceux qui se vendent sur des e liquides gourmands ou fruités. Pourquoi, comment, nous n’en n’avons pas la certitude mais une chose est certaine et se résume par « chi va piano, va sano ». Un peu comme la période de regime, l’arrêt doit se faire sans pression, sans tension. Il doit rester progressif pour ne pas rechuter aussi vite que commencé. La cigarette, une addiction comportementalePlusieurs facteurs rentrent en ligne de compte pour comprendre l’addiction au tabagisme. La Nicotine et son pouvoir addictif n’explique pas tout. La gestuelle, le hit ( contraction de la gorge au moment du passage de la fumée ), l’arôme du tabac, la fumée et correctement la nicotine contribue de cette dépendance. La raison principale qui démontre les beaux succès de la e cigarette pour l’arrêt du tabagisme est qu’elle restitue toutes ces impressions. C’est pour cela que l’arôme doit rester le plus proche envisageable de celui de votre cigarette régulière, pendant les premiers jours de ce transmission d’habitude pour tromper notre esprit afin qu’il adopte ce nouveau vecteur avec succès.

Le vapotage figure parmi les meilleures solutions pour stopper le tabac. A la place de la cigarette traditionnelle, l’utilisation d’une cigarette électronique et d’un e-liquide sera nécessaire. Cependant, les choix qui s’offrent aux consommateurs sont pléthoriques. Choisir un e-liquide qui vous convientpeut donc se révéler être une tâche difficile, notamment pour les vapoteurs débutants. néanmoins, il est toujours envisageable de tomber sur un produit adapté à vos attentes à condition de respecter les critères constituant de sélection. zoom sur les différents paramètres à considérer pour bien choisir son e-liquide de cigarette électronique. il existe de nombreux qui changent la nicotine proprement dite par son dérivé. Il s’agit du sel de nicotine qui offre justement une meilleure option à la matière traditionnelle. Cette formule s’adresse surtout aux personnes qui désirent avoir un niveau assez important en substance nicotinique, mais avec moins de hit. En effet, grâce à cette substance, les bouffés deviennent très efficaces et sont facilement absorbés par l’instance. Cela conduit alors à une baisse le timing de vapotage. En moyenne, un e-liquide pour cigarette électronique est constitué la plupart du temps à 80 % de base. Elle représente donc un critère de sélection incontournable. Cette base est faite de deux composants qui sont le propylène glycol ( PG ) et la glycérine végétale ( VG ). Ces derniers exercent chacun des métiers différents. Le PG est par exemple conçu pour apporter du hit et intensifier le goût de l’e-liquide. Tandis que la VG accroit la gravité de la vapeur d’eau et réduit, quant à lui, le hit.


Texte de référence à propos de cigarette électronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *