Uncategorized

Vous allez en savoir davantage éthique

Ma source à propos de éthique

Les bouchon comme les cups menstruelles peuvent créer un marque du plaie stupéfiant car elle impliquent toutes deux la stase du plasma sur les flancs vaginales. Cela peut alors permettre la prolifération de bactéries et créer un escarre remède. Il y a dans les environs une vingtaine de cas par an, en France. Dans les housses traditionnelles, on peut trouver pas perte de choses qui ne sont effectivement pas idéales pour notre corps : du plastique, des dioxines qui peuvent-être des perturbateurs endocriniens, à ceci on peut apporter glyphosates, phthalates, désherbant, viscose, fragrances et j’en passe et des préférables.

Une string menstruelle est un coût pérenne au cours du temps et elle remplit plusieurs fonctionnalités : c’est à la fois une string, et une garantie salubre. Ainsi, elle vous économise, d’une part l’achat de quelques caleçons, mais les sommes astronomiques de l’achat de protections hygiéniques. Les cartone hygiéniques coûtent en estimation 10 à 20 centimes l’unité, et jusqu’à 60 centimes l’unité en coton BIO. Pour les tampons, c’est une estimation de 14 centimes l’unité, et jusqu’à 40 centimes de coton BIO. Soyez donc assurée que votre string menstruelle sera amortie en moins de 6 mois !

La menstruelle ou “cup” est une alternative aux protections périodiques conventionnels, à savoir les tampons et sacoche hygiéniques. Réutilisable, ce petit contenant en forme d’entonnoir se définit à l’intérieur du vagin pour acueillir le menstrues. Le fonctionnement de la menstruelle séduit de plus en plus d’hommes qui choisissent d’opter pour l’emploi d’une cup lors de leurs règles au lieu de enlever des couvercle et musette. Pourtant pas nouvelle puisqu’elle a vu le jour dans les années 40, la cup fait de plus en plus parler d’elle et rencontre un succès croissant.

Après la cup, place à la nouvelle révolution menstruelle : les slips de règles. Ces bonneterie ultra-absorbants, imperméables, et anti-odeurs permettraient de vivre ses règles plus paisiblement, souvent avec une protection en plus, et parfois sans. Ces dernières années, de nombreuses marques, françaises et mondiales, émergent pour proposer ce nouveau type de housses hygiéniques , à des années-lumière de la sachet interchangeable.

La coupe ( ou cup ) menstruelle est un petit récipient en plastique de chirurgie pour recueillir les flux ( et non pas pour les absorber comme un bâillon ou une poche salubre ) périodiques. Pour vous exposer une image, ça ressemble un peu à une petite tulipe carton. Hygiène oblige, on prend d’abord soin de nettoyer sa cup menstruelle et de se laver les mains. – Ensuite, on la carrelet pour avoir la possibilité de la positionner aisément dans son vulve. A toutes celles effrayées par sa dimension, une fois pliée, ce n’est pas vraiment plus gros qu’un bâillon. dès lors à l’intérieur de notre corps, elle se déplie ( comme une périanthe ) pour recueillir le hémoglobine des traditions.

La coupe menstruelle est un petit comportant en forme d’entonnoir qui se positionne dans le sexe pendant la période des coutumes afin de recueillir le race. Présentée comme un outil ultra, la cup est cependant loin d’être une innovation neuve ! On découvre en effet des empreintes d’un accessoire à l’image des États-Unis dans les années 1860. Le réservoir destiné à acueillir le sérum est ainsi commun à une sangle qui habille sous vêtements. Les premières coupes menstruelles sont commercialisées sur le continent dans les années 1930 et plusieurs prédispositions sont mis à votre disposition des femmes.

Plus d’infos à propos de éthique

Auteur

paul@webmx.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.