Uncategorized

dieteticien TCA : Tout connaître

Plus d’infos à propos de dieteticien TCA

Pour tout épicurien de ce monde, bien manger fait partie des plus grands bonheurs de la vie ! Cependant, avec les nombreuses tentations et l’obsession de la minceur, s’alimenter dans le bonheur et l’assise n’est que rarement une mince tâche. La solution ? Privilégier des aliments sains, nutritifs, colorés… et appétissants. Adieu mets fades et sans saveur pour garder la ligne : manger des mets gourmands sans culpabilité, c’est possible ! Il suffit de faire le plein de recettes hautement savoureuses et peu caloriques. Sachant qu’une personne sédentaire âgée entre 31 et 50 ans devrait consommer généralement 2 350 kcal par 24h pour les hommes et autour de 1 800 pour les femmes, il faut conserver trouver des compromis pour convenir à notre appétit sans tomber dans l’excès ni céder aux pulsions du grignotage. Fini la privation et le fameux « effet yoyo » : on adopte des routines alimentaires saines sans écarter le bonheur de la bonne chère. Vous ressentez le l’impression d’avoir toujours faim ? Prenez de plus petites portions au déjeuner, au repas du soir et au souper, tout en ingérant suffisamment en terme de protéines, et pariez sur des collations rassasiantes entre les déjeuner. La combinaison à privilégier pour fournir un maximum d’énergie à le groupe : les glucides et les protéines ( pita et houmous, fruits et yogourt, craquelins et fromage, etc. ).

tout d’abord, il vous faut réviser vos plats et suivre désormais une alimentation variée. adieu les produits gras, trop sucrés ou trop salés. Concentrez-vous plutôt sur les légumes, les céréales complètes et les légumineuses. Ce sont des aliments pleines de fibre, qui, en plus d’être peu caloriques, aideront votre transit intestinal. Tentez de limiter les protéines animales ( sans les réduire totalement ! ) pour les remplacer par des protéines végétales. Lorsque vous faites le choix d’une viande, préférez les viandes “blanches” ( dinde ou poulet par exemple ). Votre journée doit toujours être rythmée par trois repas par 24h ( petit-déjeuner, déjeuner, dîner ), suffisamment copieux pour éviter de se laisser tenter par du grignotage. Attention aussi à ne pas sauter de déjeuner ! Mais une alimentation équilibrée seule n’est pas suffisant. il faut aussi ( ré ) apprendre à vous dépenser. Tout mouvement physique qu’il soit est bon pour perdre du poids. Mais il existe des techniques qui facilitent plus particulièrement l’amincissement de la ceinture abdominale. penchez pour les sports d’endurance comme par exemple la running, la swim, le cyclisme qui améliorent la perte de la masse grasse. le cas échéant de l’endurance qui demande le timing pour atteindre un niveau d’intensité important, la pratique de l’entraînement hiit ( « High Intensity Interval Training » ), basé sur des courts intervalles à haute intensité sont tout aussi efficaces pour brûler des kcal.

Comment manger normalement et enfin en finir avec le surpoids ? C’est l’énigme que beaucoup de personnes tentent de résoudre tout au long de leur vie. Après tout, qui ne veut pas perdre quelques kilos sans avoir à remplacer les barbecues du weekend, la glace au dessert ou l’apéritif de l’happy hour ? Oui, c’est un bonheur de manger. Je le dis avec conviction, oui, c’est totalement faisable de manger normalement et faire baisser son imc. En effet, c’est l’une des principales recommandations que je donne à mes personnes qui, pour la plupart, arrivent au cabinet en ayant experimenté une multitude de de plans minceur et en ayant volontairement faim parce qu’ils se privent ! Cependant, quand je dis aux gens qu’ils doivent manger, en général leur première réaction est l’effroi. Ils ont peur de manger parce qu’ils ont peur de grossir ! Ils pensent que tout fait grossir, qu’il faut ôter le gluten, le lactose, le sucre et les matières grasses de l’alimentation pour être plus mince et en excellente forme. C’est pour ça que tant de personnes pensent que la solution est de se restreindre. Je reçois de nombreux personnes qui ont perdu 20, 30 kilos après avoir fait quelques plans minceur très restrictifs et ont tout regagné, voir plus ! ce phénomène yoyo n’est pas normal, ni sain. Il pousse le corps à se protéger d’une autre restriction période de faim. Et comment fait-il cela ? En grossissant !

Mes recherches m’ont appris que mon corps était constamment à court de substances alimentaires directement assimilables primordiaux. Comme les acides graisse oméga-3, les aliments en vie et les protéines d’excellente qualité. Je me suis assuré de me donner autant que possible des nutriments de très haute qualité. Si je voulais de la malbouffe comme des bonbons, des frites ou de la pizza, je les mangeais quand je le voulais, sans hésitation. Finalement, j’ai perdu mon goût pour la malbouffe, mon corps ayant appris à préférer les aliments de bonne qualité, riches en substances alimentaires directement assimilables. J’ai découvert que l’une des raisons pour lesquelles j’étais si affamé de alimentation est car mes process digestif était compromis. Cela m’empêchait d’extraire efficacement les substances alimentaires directement assimilables des aliments que je mangeais. Les problèmes de absorption peuvent de plus déclencher une inflammation et les hormones inflammatoires mettent notre corps en mode stockage des substances grasses. J’ai commencé à manger beaucoup d’aliments fermentés et cultivés. J’ai pris des probiotiques et des enzymes digestives afin de suivre ma digestion. L’apnée du sommeil est une maladie qui affecte beaucoup de personnes trop gros. Il crée un cadre hormonal dans le corps qui améliore la prise de poids en provoquant des type élevés de cortisol.

Vous connaissez la recette quand vient le temps d’écouler du poids : ingérez moins de kcal et brûlez-en plus. Vous savez aussi sans doute que la plupart des régimes miracles et des solutions express ne marchent pas comme promis. Ces astuces de conseillers vont vous épauler à réaliser vos attentes. Plusieurs études ont démontré que les personnes qui tiennent un journal de leur alimentation mangent en moyenne 15% moins de nourriture que celles qui n’en tiennent pas. Faire un suivi de son alimentation fait partie des habitudes toutes simples des les enfants minces. Attention aux week-ends : une étude de l’Université de la Caroline du Nord a montré que les gens ont tendance à consommer 115 kcal de plus les jours de fin de semaine, notamment à travers l’alcool et les produits gras. Portez aussi une attention spéciale aux tartinades, aux vinaigrettes, aux condiments en sauce, aux boissons sucrées et aux collations élevées. Ils peuvent faire une grande différence sur votre capacité à perdre du poids.

En savoir plus à propos de dieteticien TCA

Auteur

paul@webmx.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.