Uncategorized

cliquez ici : Premier achat

Source à propos de cliquez ici

acheter une maison n’est pas un acte anodin, c’est un investissement important sur lequel on s’engage pour de nombreuses années. Aussi vaut-il mieux son choix et consacrer un peu de temps à certaines vérifications, et pas seulement architecturales ou techniques. il existe en moyenne 30 points à contrôler avant l’achat. Voyons lesquels. Secundo, il est prudent de savoir exactement ce qui est à faire connaitre. A commencer par la zone de lot dont il faut connaître la délimitation connue et l’assujettissement éventuel à des servitudes actives ou passives. Si la maison est en lotissement, il est recommandé de contrôler si celui-ci représente une copropriété et si l’heureux acquéreur est au paiement de charges de copropriété. pour finir, il est intéressant de se renseigner sur le montant de la taxe foncière, et de contrôler la réalité éventuelle de sinistres ou de procédures judiciaires rattachées .

Les associations de consommateurs accompagnent de faire ce calcul en tenant compte du revenu net plutôt que du revenu brut. La raison ? Les institutions financières utilisent la même méthode de calcul dans toutes les provinces, sans tenir compte du taux d’imposition particulièrement important des contribuables québécois. Si vous ressentez le des crédits, vous devez alors faire un autre calcul. Selon les institutions financières, les prix payés tous les mois pour rembourser vos dettes ( cartes de crédit, prêt étudiant, prêt auto, etc. ) ne doivent pas dépasser 40 % du revenu brut du ménage. Après avoir établi votre capacité de payer, il vous faut prendre en compte vos priorités et identifier les particularités pouvant faire l’objet de compromis. Que recherchez-vous comme type de propriété : une maison , un condo, un duplex ? Une maison neuve ou usagée ? Où souhaitez-vous demeurer ? Il s’agit d’un facteur important lorsqu’on achète une maison. Il est envisageable de changer bien des choses dans une propriété, mais pas l’endroit où elle est localisée.

Si vous détenez déjà une mutuelle auto, habitation ou véhicule de loisirs, il peut être très avantageux pour vous de faire rajouter une mutuelle protection juridique à vos couvertures avant de commencer les démarches d’achat d’une maison. Vous vous garantirez ainsi de recevoir un soutien en cas d’ennuis ou de questions légales. on pourra aussi consulter le notaire ou l’avocat que vous souhaitez tout au long du process tout en évitant de en assumer tous les frais. différentes personnes pensent à tort qu’elles disposent toujours d’un délai de 10 jours pour annuler leur offre d’achat. En fait, cela peut être possible uniquement dans le cas où vous signez un contrat préliminaire avec un chef d’entrepriise ou un promoteur pour la construction d’une habitation ou d’une copropriété nouvelle. Ce sont les notaires qui se chargent principalement de veiller aux applications de l’acheteur lors d’une transaction immobilière. dès lors que les conditions de l’offre d’achat effectuées vous devez donc, en tant qu’acheteur, mandater un notaire dont vous paierez les honoraires.

Le contrat de booking n’est pas un contrat de vente. Il est plutôt considéré comme une un compromis d’achat et est soumis à un délai de rétractation légal de 10 jours, à partir de sa notification en recommandé. C’est la date indiquée sur l’accusé de réception qui fait foi. La rétractation se fait par la même direction et le dépôt de garantie est remboursé entièrement si le délai de 10 jours est respecté. Le jour de la ristourne des clés, le client est invité à se présenter par lettre conseillée. Une visite de réception des travaux est opérée avec le vendeur, au cours de laquelle le moindre défaut devra être relevé au procès pour livrer. Si la visite ne fait ressortir aucun problème, le solde du prix est réglé. dans le cas contraire, il peut être conservé sur un compte particulier à la Caisse des Dépôts et Consignations. Il ne sera payé que dès que les stocks seront levées.

Vous devez d’abord déterminer si vous pouvez vous permettre se payer un bien immobilier. heureusement, vous n’avez pas à payer le prix d’achat par vous-même. En Suisse, en règle générale, on contracte une hypothèque pour acheter un bien immobilier en s’aidant d’un capital extérieur. Dans la plupart des cas, vous devez financer vous-même 20% de votre bien immobilier immobilier. Votre épargne ou les avoirs de votre caisse de pension peuvent être, par exemple, utilisés à cette fin. Avec l’argent de votre prévoyance professionnelle, vous pouvez toutefois payer au maximum la moitié d’un logement immobilier. Vous pouvez financer un maximum de 67% d’une maison ou d’un appartement avec la première hypothèque et 13% avec la deuxième. La banque vous prête de l’argent et prend votre nouveau logement en garantie. Chaque année, vous payez beaucoup montant, à titre d’utilité sur votre crédit. pensez que il est decisif d’avoir totalement remboursé la 2nd hypothèque dans un délai de 15 ans maximum. Demandez au propriétaire actuel la raison de la vente. Soyez critique et, en cas de doute, questionnez les plans et l’extrait du registre foncier. Il peut être utile également de faire face les voisins, ainsi vous faire une idée de l’ambiance. Si possible, visitez la maison plusieurs fois afin de voir le bien sous différentes conditions de luminosité.

Texte de référence à propos de cliquez ici

Auteur

paul@webmx.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.